Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierrot le lapin est un malin, mais c’est surtout un fainéant. Monsieur, préfère se faire bronzer au soleil ou rester couché dans son terrier, plutôt que de courir la campagne pour préparer ses réserves de nourriture pour l’hiver.

Et oui, les animaux qui ne dorment pas tout l’hiver doivent faire des provisions de nourriture pendant la belle saison. L’hiver il n’y a plus de légumes dans le potager de Papou, plus de bons pissenlits dans le jardin, plus de fruits sucrés sur les arbres.

Tout l’été, Pierrot passa son temps à s’amuser, dormir ou prendre le bain dans le ruisseau avec son ami le canard. Il voyait bien autour de lui, les hérissons, les souris, les fourmis qui transportaient des fruits, des glands, des graines, des légumes dans leurs maisons pour manger tranquillement au chaud cet hiver.

Tout le monde lui disait : Pierrot pense à l’hiver, rempli tes placards. Mais Pierrot disait : J’ai le temps, il fait trop chaud, j’ai envie de profiter de ce beau soleil.

Mais l’hiver arrive plus tôt qu’on ne croit.

Un matin, en sortant de son terrier, il eut froid. Il vit que le jardin de Papou était blanc de givre. Il avait brutalement gelé pendant la nuit.

Toutes les plantes du potager étaient brûlées par le froid, les pissenlits aussi. Et oui on dit que le grand froid brûle les plantes. C’est rigolo ça. Enfin, c’est pas rigolo pour Pierrot. Il put grignoter quelques glands un peu secs, les meilleurs avaient été emportés par ceux qui avaient fait les réserves pour l’hiver. Il trouva aussi quelques feuilles de pissenlit dans un coin abrité du gel et c’est tout ce qu’il put manger ce jour là.

Aie, aie, aie, se dit-il. Qu’est ce que je vais manger cet hiver ? Je n’ai pas de réserves de nourriture et j’ai déjà faim.

Heureusement pour lui, Pierrot le lapin est un malin.

Je suis sur que mes amis ont ramassés trop de provisions et ne mangeront pas tout. Je pourrai leur demander d’en partager une partie avec moi. Je connais leur bon cœur, ils le feraient avec plaisir, mais j’aimerai mieux leur offrir quelque chose à la place.

Réfléchissons, que font les animaux l’hiver, à part manger et dormir ?

Ils s’ennuient.

Je vais les distraire et leur faire faire un peu d’exercice.

Qu’elle était l’idée de Pierrot ?

Il ramassa des branches, prit de la ficelle sur l’établi de Papou et construisit des échelles. Chez lui, il prépara des cartons publicitaires qu’il distribua à tous ses amis et voici ce qu’on pouvait y lire

Demain, de midi à 14 heures

Venez vous amuser au

PAPOU PARC

Balançoires, trapèze, tyrolienne.

Entrée adulte 3 graines ou 1 carotte

Enfant 2 graines

Ce malin de Pierrot avait transformé les jeux d’Emma, Vincent, Marion et Raphael en parc d’attraction. Il avait installé des échelles pour grimper sur les balançoires, le trapèze et le grand chêne pour accéder à la poulie de la tyrolienne.

Son parc eut un grand succès. Tout le monde voulait s’amuser et faire un peu d’exercice. Les enfants et les parents riaient comme des fous. Même madame hérisson, d’habitude si sérieuse, voulut faire une descente sur le câble. Elle criât si fort que tout le monde eut peur qu’elle réveille Papou de sa sieste. On put même voir Monsieur Valentin faire le cochon pendu au trapèze.

Pierrot avait installé un petit panier qui fut vite rempli de graines et de carottes. Quel malin ce Pierrot.

Mais pour un fainéant, il a travaillé comme un fou à préparer le parc, pousser les balançoires, ramener la poulie vers l’arbre, surveiller le trapèze.

C’est peut être moins fatiguant de faire des provisions pendant l’été se dit-il....

Fuveau le 4 janvier 2006

Le lapin est un malin
Tag(s) : #Histoires du soir

Partager cet article

Repost 0